De la pierre à la maison : comment vous en occuper ?

Vous avez des murs en pierre auxquels vous avez envie de redonner une seconde vie ? C’est bien possible de le faire et vous avez le choix entre différentes tâches en plus. La peinture ou le polissage. La peinture sur pierre est tout à fait possible, surtout pour donner un air nouveau. Le polissage pour sa part est plus décoratif pour redonner une seconde jeunesse, sans vouloir dénaturer l’aspect naturel de la pierre en question.

             Nous vous proposons ainsi aujourd’hui de voir un peu dans cet article comment procéder dans un cas comme dans l’autre. En effet, on recommande de toujours s’en remettre à un professionnel pour des travaux dans le genre, et pourtant vous pouvez aussi le faire vous-même. Nos conseils sur le sujet pourraient bien vous intéresser !

Peindre sur la pierre, choisir la bonne peinture

             Il faut savoir avant toute chose que pour peindre sur de la pierre, vous avez besoin de choisir les peintures adéquates, mais aussi de prendre les bons outils pour vous aider. Le choix du type de peinture va surtout dépendre de l’emplacement du mur en question, qu’il soit à l’intérieur ou bien à l’extérieur. Pour ce qui est des outils et des accessoires, ce sera également différent en fonction de la surface et de la finition que vous souhaitez avoir. Vous devez aussi comprendre que c’est indispensable de préparer le support à peindre avant toute chose.

             Quel type de peinture choisir pour peindre sur la pierre dans ce cas ? Nous vous conseillons de prendre de la peinture acrylique, elle semble la plus adaptée pour ces travaux. Faite de mélange de pigments et de liants, la peinture acrylique adhère sans souci au support sans pour autant être trop odorante. Ce type de peinture sèche rapidement et permet aussi un entretien plus facile, étant lavable. C’est le choix idéal dans ce cas.

painter-225396_1280

             Il y a aussi la peinture glycéro, qui vous procure pour sa part un rendu beaucoup plus lisse et fait preuve d’une résistance supérieure, surtout si vous vous retrouvez dans une région humide.  Cependant, son nettoyage est plus compliqué et son temps de séchage plus long. Autres mauvais points de ce type de peinture, ses composants ne sont pas respectueux de la nature, et sont également mauvais pour la santé.

Les outils dont vous aurez besoin

             Une fois que le choix de la peinture est fait pour la pierre, vous allez devoir penser à vous équiper correctement pour faire les choses comme il faut. Comme nous l’avons dit plus tôt, il est nécessaire de bien choisir les outils dont vous allez faire usage en fonction de la surface et du rendu final que vous souhaitez avoir sur votre mur de pierre.

             Le pinceau est adapté pour peindre les petites surfaces. Cela vous permet en plus de bien travailler les détails sur le mur en question. Nous vous conseillons ainsi de tapoter sur le support de manière à bien recouvrir les irrégularités et aussi pour obtenir un résultat uniforme. Le pinceau rond est idéal pour peindre les angles, nous vous conseillons en revanche de prendre un rouleau pour les zones plus larges.

             Si vous avez choisi de la peinture acrylique, un choix que nous vous conseillons bien évidemment, choisissez des rouleaux avec des fibres synthétiques. En revanche, si vous avez choisi la peinture glycéro,  nous vous recommandons de choisir des rouleaux à fibres naturelles.

Comment préparer convenablement le support

             Comme vous le savez déjà, il est aussi indispensable de bien prendre le temps de préparer le support à peindre, comme pour toutes sortes de peinture. Nous vous conseillons ainsi de faire le nécessaire pour que votre mur de pierre soit prêt à accueillir la peinture. Dans tous les cas, cela garantit une bonne adhérence de la peinture.

scaffold-1665165_1280

             Ainsi, avant de vous lancer dans les travaux, vous devez prendre le temps de nettoyer la surface à peindre. Prenez une brosse et de l’eau savonneuse pour faire ne nettoyage adéquat. Si vous avez une surface assez large à traiter, nous vous conseillons de prendre un aspirateur, c’est rapide et plus pratique. Vous devez cependant veiller à ce que le support soit bien sec avant d’appliquer la peinture de votre choix sur la pierre. Sommaire

Le ponçage de la pierre

             Poncer la pierre de vos murs peut être une solution des plus intéressante si vous trouvez que depuis ces derniers temps, votre façade ou votre dallage a un peu dépéri sous les effets du temps et des éléments extérieurs. Si vous voulez préserver cet aspect naturel de la pierre, nous vous conseillons de tout simplement poncer la pierre. C’est aussi une opération parfois nécessaire quand vous avez procédé à la pose d’un nouveau revêtement de sol posé lors de la rénovation.

             Nous vous conseillons dans tous les cas de faire appel à un professionnel pour effectuer correctement les travaux, mais sachez que vous pouvez aussi faire les choses vous-même.  Il suffit de trouver le matériel adéquat pour le faire , d’apprendre les bonnes techniques aussi, mais aussi et surtout de bien préparer le support à traiter, comme à chaque fois. Sachez qu’il y a aussi un traitement à faire pour la finition.

Décaper avant de poncer

             Avant de procéder au ponçage de la pierre, vous devez passer par une étape indispensable qui vous permettra de garantir que la pierre est bien propre. Pour cela, vous devez ainsi nettoyer la pierre en profondeur. Cela est tout à fait nécessaire pour débarrasser la pierre des impuretés incrustées dedans ou encore les couches de peintures ou de vernis. Un bon nettoyage permet aussi de lui redonner sa brillance naturelle.

             Aussi pour décaper la pierre, nous vous conseillons de commencer par une application de produits chimiques décapants pour qu’il agisse dessus. Une fois que c’est fait, vous devez procéder à l’action mécanique de la monobrosse à disque pour faire les choses comme il faut.

             Une fois que vous avez fini de décaper, vous allez pouvoir procéder au ponçage. Sachez que dans la plupart des cas, cela se fait avec de l’eau pour éviter les brisures qui pourraient bien se former. La ponceuse à béton ou surfaceuse est utilisée normalement pour les grandes surfaces. Ce genre de matériel est doté de disques en diamant industriel, de pierre de ponçage, mais aussi de brosse permettant par la suite d’araser, de dégrossir et de polir les revêtements en pierre. S’il y a des angles et des marches, nous vous conseillons de faire usage d’une meuleuse ponceuse qui sera dotée de disques abrasifs.

La finition, une étape nécessaire pour finir le ponçage

             Il est nécessaire de finir le ponçage de la pierre par une dernière étape. Il s’agit de la cristallisation  qui doit se faire pour obturer la capillarité de la pierre. Cela permet de conserver un aspect brillant, durable et rend la pierre insensible aux taches.

 Avant d’effectuer cette opération, il faut cependant que la surface soit polie, propre et exempte de tout produit. Elle doit donc être la plus nickel possible, quitte à nettoyer une seconde fois. Vous devez par la suite veiller à vaporiser correctement le liquide destiné à la cristallisation. Nous vous conseillons de faire usage de la monobrosse mécanique rotative, équipée d’un disque de laine d’acier. C’est l’idéal pour ce type de procédé.

Comments
  1. 4 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *